US Open – US Open : ce qu’il faut retenir de la nuit

Grande première pour Shapovalov et le Canada

Pour la première fois de sa carrière, Denis Shapovalov (21 ans) s’est qualifié pour les quarts de finale d’un tournoi du Huge Chelem. Il devient ainsi le premier Canadien dans l’ère Beginning à atteindre ce niveau à l’US Beginning. La tête de série numéro 12 a disposé avec sérieux de David Goffin (tête de série n°7) malgré la perte d’un premier très accroché jusqu’au tie-spoil (6-7 [0], 6-3, 6-4, 6-3). Comme un clin d’oeil, en quart, il retrouvera Pablo Carreno-Busta, celui-là même qui l’avait éliminé lors de son précédent meilleur résultat en Huge Chelem, un huitième à l’US Beginning, en 2016, perdu en trois sets tous terminés au tie-spoil.

C’est le nombre de balles de spoil que Naomi Osaka a concédées lors de son huitième de finale contre Anna Kontaveit. La Japonaise s’est imposée en 1h12 et deux sets (6-3, 6-4).

Rogers y revient quatre ans après

Shelby Rogers est passée par toutes les émotions à l’event de son huitième de finale contre Petra Kvitova où elle a dû sauver quatre balles de match avant de s’imposer au tie-spoil du troisième living (7-6 [5], 3-6, 7-6 [6]). À vingt-sept ans, la joueuse de Caroline du Sud (93e mondiale) va au moins égaler sa meilleure performance en Huge Chelem, un quart de finale (perdu contre Garbine Muguruza) à Roland-Garros en 2016.

3-1

C’est le bilan de Borna Coric face à Alexander Zverev, son futur adversaire en quart de finale. Le Croate a déroulé en huitième de finale contre Jordan Thompson (7-5, 6-1, 6-3) pour s’offrir un nouveau duel avec l’Allemand qu’il avait battu au 2e tour de l’US Beginning 2017.

Djokovic finit par présenter des excuses

Trois heures après avoir été contraint de quitter le court docket Arthur-Ashe, exclu pour avoir envoyé involontairement une balle au niveau de la gorge d’une juge de ligne, Novak Djokovic a fini par s’exprimer sur les réseaux sociaux (il avait zappé la conférence de presse normalement obligatoire) et a donné des nouvelles de la personne touchée (ce que le tournoi n’avait pas fait). « Toute cette dilemma m’a laissé triste et vide. Le tournoi m’a dit que, Dieu merci, la juge de ligne allait bien, a-t-il notamment écrit sur Instagram et Twitter. Je m’excuse auprès de l’US Beginning et de tous ceux associés à mon comportement. »

publié le 7 septembre 2020 à 07h15 mis à jour le 7 septembre 2020 à 09h33

Post Views: 138

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *