Tour de France – Egan Bernal (Ineos) : « Les Jumbo-Visma devront prendre leur part de responsabilit頻

Egan Bernal est serein. (F. Faugère/L'Équipe)

Egan Bernal est serein. (F. Faugère/L’Équipe)

Leader uncommon de l’équipe Ineos Grenadiers, Egan Bernal aborde le Tour de France confiant. Le tenant du titre préfère voir l’équipe de Primoz Roglic, impressionnante ces dernières semaines, comme un allié objectif pour contrôler la course.


D.P., à Nice

mis à jour le 28 août 2020 à 11h48

« Vous avez quitté le Dauphiné avant son terme pour des problèmes physiques, comment vous sentez-vous ?

Je me sens beaucoup mieux. Mon dos me fait encore un peu souffrir, pour être honnête, mais je me sens beaucoup mieux que sur la fin du Dauphiné. Mon état s’améliore et j’espère que ça va continuer au fil du Tour de France.

Craignez-vous les Jumbo-Visma ?

Ils sont très bons, c’est une grosse équipe. Primoz (Proglic) était probablement le plus fort ces dernières semaines. Il volait et sera l’un des favoris mais il ne faut pas oublier Tom Dumoulin qui monte en puissance. C’est bien d’avoir une équipe de haut niveau face à nous, ça accroît notre motivation et ça crée de l’émulation. On pourra partager les responsabilités avec eux et on ne devra pas contrôler la course tout seuls. Ils devront prendre leur fragment de responsabilité.

Que vous inspire ce tracé atypique ?

C’est un bon Tour pour les grimpeurs. On bataillera jusqu’au dernier jour sur le contre-la-montre à la Planche Des Belles Filles, la veille de l’arrivée à Paris. Le parcours est dur mais complet et il ne faudra pas seulement être vigilant en montagne. »

publié le 28 août 2020 à 11h15 mis à jour le 28 août 2020 à 11h48

Post Views: 216

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *