sport – Why NBA 2K21 divides players this season

Translating…

Le manque de nouveautés

D’ordinaire dithyrambiques, les amateurs de basket virtuel se montrent moins conquis par la dernière mouture annuelle de NBA 2K, commercialisée sur l’ensemble des machines de salon (PC, Stadia, PS4, Xbox One et Switch)il y a quelques jours. La qualité visuelle, le réalisme ainsi que le plaisir ressenti manettes en mains ne sont pas remis en cause, le curseur se situant davantage sur le manque de renouvellement de la licence sportive américaine.

Un gameplay à apprivoiser

Parmi les rares nouveautés apportées justement, le système de shoot en a désorienté plus d’un. Depuis corrigé throughun patch(pour les niveaux de difficulté intermédiaires), celui-ci impose un timing particulièrement exigeant et pas forcément bien équilibré. Avant de parvenir à le maîtriser, même Damian Lillard,égérie de NBA 2K21, avait regretté cette nouvelle mécanique loin d’être critical :

Un épisode de transition avant la next-gen

La proximité entre NBA 2K21 et son prédécesseur n’a finalement rien de bien surprenant. Les développeurs de Visual Concepts semblent en effet déjà tournés vers la prochaine génération de consoles, attendue dès le mois de novembre (le 10 pour la Xbox Sequence X et le 19 pour la PlayStation 5). Le location de référenceJeuxvideo.comparle même d’un « épisode paresseux » dans son take a look at consacré à la simulation de basket sur les plateformes actuelles. Un constat largement partagé par l’ensemble des observateurs…

L’incitation low aux dépenses in-game

Le mode FUT de FIFAincarne depuis des années les dérives des microtransactions, ces achats proposés pour généralement accélérer la development du joueur. Mais comme EA Sports, l’éditeur 2K Sports avait déjà montré son appétence pour ce modèle économique et le confirme cette saison, tant il semble critical de passer à la caisse pour s’acquitter des VC (monnaie virtuelle du jeu) inhérents à l’évolution de sa partie. Frustrant et regrettable…

NBA 2K21 reste un bon jeu

En dépit de ses défauts, tant sur le fond que la forme donc, NBA 2K21 demeure néanmoins une très bonne simulation sportive, sans doute la meilleure en ce qui concerne les disciplines collectives. Mais à force de trop se reposer sur ses acquis, d’autres en ont déjà payé le prix castle…

publié le 19 septembre 2020 à 10h20

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *