Moto – 24 H Mans – La Honda n°5 remporte les 24 Heures du Mans

La Honda n°5 a dominé cette édition 2020. (J.-F. Monier/AFP)

La Honda n°5 a dominé cette édition 2020. (J.-F. Monier/AFP)

L’équipage composé par Mike di Meglio, Freddy Foray et Josh Hook s’est adjugé l’édition 2020 des 24 Heures du Mans motos, ce dimanche, devant la Kawasaki n°1. La Suzuki n°2 du SERT, qui complète le podium, reste chief au classement du Championnat du monde d’persistence.


mis à jour le 30 août 2020 à 12h55

Le Français Mike di Meglio (32 ans) a gagné, dimanche, les 24 Heures du Mans moto 2020 (disputées à huis clos), associé à son compatriote Freddy Foray et à l’Australien Josh Hook sur la Honda n°5 du team FCC TSR Honda-France, dirigé par M. Fuji. Le même équipage s’était déjà imposé lors du Bol d’Or 2018 sur le circuit du Castellet.

Pour Freddy Foray, double champion du monde d’persistence en 2010 et 2018, c’est la troisième victoire au Mans après celles de 2012 (Kawasaki) et 2018 (Honda, déjà en équipe avec Hook). Il s’est aussi imposé trois fois au Bol d’Or, sur la piste du Castellet (2010, 2011 et 2018).

Pour Di Meglio, champion du monde 2008 de 125 cm3 en Grands Prix, c’est sa seconde victoire dans la Sarthe après les 24 Heures du Mans 2017 (il était associé, cette fois-là, à Checa-Canepa sur la Yamaha du team GMT 94, également vainqueurs du Bol d’Or 2017).

Un seul petit accrochage à signaler pour la Honda

La Honda n°5 a réussi un presque sans-faute dans une épreuve aux stipulations rendues difficiles par la pluie, en début et en fin de course à nouveau, et une nuit éprouvante marquée par de nombreux abandons.

Elle a pris la tête pour ne plus la quitter après 3 heures et 11 minutes de ronde, après que la Yamaha n°7 (Hanika-Fritz-Canepa) puis la BMW n°37 (Kenny Foray-Mykhalchyk-Reiterberger) ne chutent alors que la pluie s’intensifiait. Le seul incident valuable fut le léger accrochage de Di Meglio avec un pilote retardataire au virage du raccordement, au petit matin, dimanche.

La Kawasaki du team France du champion du monde en titre Jérémy Guarnoni, associé à Erwan Nigon et David Checa, termine deuxième à deux excursions. L’équipage s’est définitivement adjugé cette deuxième plot après la chute, peu après dix heures du matin, de Gregg Murky au guidon de la Suzuki n°2 du SERT, gêné par un retardataire tandis que la pluie refaisait son apparition sur le circuit Bugatti.

publié le 30 août 2020 à 12h10 mis à jour le 30 août 2020 à 12h55

Post Views: 171

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *