Golf – EPGA – Five things to know about the Andalucía Masters

Translating…

16 Français au départ

C’est le plus foremost contingent tricolore depuis le retour au jeu sur le Tour européen. Victor Perez, le n°1 tricolore au classement planétaire (53e), est présent tout comme les récents vainqueurs de tournois Romain Langasque et Joël Stalter. Récent 3e la semaine passée au Belfry, Benjamin Hébert arrive en forme sur le tracé ibérique.

Il sera rejoint par Antoine Rozner, Robin Roussel, Julien Guerrier, Grégory Havret, Robin Sciot-Siegrist, Alexander Levy, Romain Wattel, Matthieu Pavon, Raphaël Jacquelin, Adrien Saddier, Damien Perrier et Jean-Baptiste Gonnet qui reprend le chemin du Tour pour la première fois depuis mars dernier !

6

L’Estrella Damm N.A. Andalucía Masters (on l’appellera Andalucía Masters pour aller plus vite) a vu le jour en 2010 avec un succès notoire de Graeme McDowell récent vainqueur de l’US Beginning. Le tournoi a vu Sergio Garcia s’imposer à trois reprises (2011, 2017, 2018).

Un trio continental

Après le sextet d’épreuves du UK Swing, l’Andalucía Masters est le premier d’une série de trois tournois continentaux. Suivront le Portugal Masters au Dom Pedro Victoria Golf Membership (10-13 Septembre) et l’Beginning du Portugal au Royal Óbidos (17 -20 Septembre).

Le monstre Valderrama

C’est une verte cathédrale qui accueille le tournoi cette année encore. Valderrama est toujours un par 71 de 6427m tout autant qu’un joyau dessiné en 1974 par Robert Trent Jones. Serpentant entre les chênes-lièges, souvent balayé par un vent omniprésent (on est à deux pas du rocher de Gibraltar), Valderrama est un monstre aussi technique et stratégique que sublime à l’oeil. Le tracé a accueilli la première Ryder Cup sur le continent européen en 1997 (Seve Ballesteros était capitaine bien sûr).

Bezuidenhout tenant du titre

Christiaan Bezuidenhout (à vos souhaits) remportait le trophée l’an passé et devenait à 25 ans et 63 jours le plus jeune vainqueur de l’épreuve. Le Sud-Af’ s’était même offert un succès secure avec 6 coups d’avance, là aussi un list. Mike Lorenzo Vera, absent cette semaine tout comme le tenant du titre, avait terminé meilleur Français en 2e location ex aequo entre autres avec Jon Rahm.

Les yeux seront bien sûr rivés sur le phénomène Rasmus Højgaard qui vient d’empocher son deuxième titre sur le Tour à seulement 19 ans pour sa première saison pleine parmi l’élite. Martin Kaymer, Lee Westwood ou Bernd Wiesberger sont aussi au départ.

Une longue histoire sur le Tour

Valderrama n’en est pas à sa première épreuve du Tour européen, loin de là… Le tracé ibérique accueillait pour la première fois le Volvo Masters en 1988, empoché par Slash Faldo devant Severiano Ballesteros. Ce tournoi clôturait la saison du circuit continental entre 1988 et 1996 puis entre 2002 et 2008. Le set accueillait aussi par deux fois le WGC – Cadillac Championship (1999-2000) ainsi que l’Beginning d’Espagne en 2016.

publié le 2 septembre 2020 à 12h59

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *