Foot – coronavirus – Coronavirus: Monaco believes in its “health passport”

Translating…

À première vue, avec son stade Louis-II rarement en ébullition les soirs de Ligue 1, l’AS Monaco ne sera pas le club le plus affecté par l’extension jusqu’au 30 octobre d’une jauge maximale de 5 000 personnes par enceinte. Le club de la Principauté n’est pourtant pas le moins actif face aux problèmes d’accueil posés par la crise sanitaire. «On trouve dommage de trouver des restrictions pour seules recommendations. Pourquoi n’envisagerait-on pas une autre voie pour diminuer les risques de contamination, interroge Jérémy Cottino, chef de projet à l’ASM, passé par le CIO et l’UEFA.Notre approche, c’est d’arrêter de penser qu’il n’y a que la restriction qui fonctionne. Peut-être qu’on n’a pas le bon protocole, mais on espère au moins amener à réfléchir pour trouver d’autres pistes.»

Une utility au coeur du projet

Depuis le début du confinement, le club monégasque travaille sur l’instauration de ce qu’il appelle un «passeport sanitaire sécurisé »qui garantirait que les personnes présentes au stade ont été déclarées négatives au Covid-19. «Ça permettrait de sécuriser les principaux acteurs d’un match que sont les joueurs les staffs et les arbitres et, à terme, peut-être, de faciliter le retour des spectateurs dans les stades», espère le vice-président de l’ASM Oleg Petrov.

Jérémy Cottino détaille le procédé : «Quand vous faites un test, le laboratoire vous envoie par SMS ou mail un QR code. Grâce à une utility développée par la société suisse SICPA, qui nous est apparue l’utility la plus sécurisée, on scanne à l’entrée du stade ce QR Code, qui est infalsifiable, et on voit si votre test a été positif ou négatif.»

D’autres golf equipment intéressés

Cela semble tout easy. Encore faut-il que tous les spectateurs aient passé un test dans les jours qui précèdent. Pour voir son projet aboutir, l’ASM charisma besoin du concours des cases. Le club a prévu de solliciter formellement la Ligue dans les prochains jours. «Ce qui est en space, c’est la resolution technologique, poursuit Jérémy Cottino.Ce qui doit encore être discuté, c’est le cadre juridique. Aujourd’hui, en France, on ne peut pas forcer un particulier à passer un test pour aller dans un lieu public. Il faut créer ce cadre-là. Les prochaines étapes sont plutôt d’imaginer qu’avant une rencontre, tous les joueurs et le workers puissent présenter ce “passeport santé” avant de disputer le match ; avant que tout se mette en space pour pouvoir tester le public.»

Quid de la conservation des données ? «Quand le QR Code est généré, il est renvoyé au laboratoire et toutes les données qui ont transité dans l’utility sont effacées, guarantee Cottino.Il n’y a pas de disque dur dans l’utility : elle reçoit les données encryptées, les informations ne sont stockées qu’en mémoire vive, donc elles ne peuvent pas rester.» «Notre responsable du secteur médical le Dr Lluis Til a validé la sécurisation des données médicales, complète Oleg Petrov.Nous avons reçu des marques d’intérêt d’autres golf equipment. La suite logique est de sensibiliser les autres acteurs du soccer. C’est une resolution qui profiterait à tout le monde.»

publié le 20 août 2020 à 15h00mis à jour le 20 août 2020 à 15h34

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *