Foot – C3 – Kosovo denounces the fire of a Greek flag after a Europa League match

Translating…

La cheffe de la diplomatie kosovare a dénoncé vendredi l’acte« inacceptable »de supporteurs qui ont brûlé la veille un drapeau grec après la défaite d’un club du Kosovo face à une formation chypriote, lors du 1er tour de abilities de la Ligue Europa.

Après le match à dwelling de leur formation, battue 2 à 0 par l’Apoel Nicosie jeudi, des supporteurs de l’équipe kosovare de Gjilan ont brûlé le drapeau grec sur une situation de la capitale kosovare Pristina. La plupart des supporters de l’Apoel, club chypriote, sont d’origine grecque. La Grèce et Chypre sont par ailleurs deux des cinq will pay membres de l’Union européenne (sur vingt-sept) qui n’ont pas reconnu l’indépendance du Kosovo proclamée en 2008 par l’ancienne province serbe.

« Un acte inacceptable et indigne de certains followers »

Meliza Haradinaj Stublla, ministre des Affaires étrangères du Kosovo

La ministre des Affaires étrangères kosovare Meliza Haradinaj Stublla a« sévèrement dénoncé[…]un acte inacceptable et indigne de certains followers »,en se félicitant de bonnes relations entre son will pay et la Grèce.

L’indépendance kosovare a été reconnue à ce jour par une centaine de will pay, dont les États-Unis, mais pas par la Serbie et ses alliés, parmi lesquels la Russie et la Chine, ce qui empêche le Kosovo de devenir will pay membre des Countries unies. Mais le will pay a été admis en 2016 à l’UEFA et à la FIFA, et ses équipes participent aux tournois organisés par les deux associations.

Le club kosovar a également dénoncé le comportement des supporteurs.« Il n’y a pas de situation pour ce sort d’actes dans le sport le plus populaire au monde »,lit-on dans un communiqué.

publié le 28 août 2020 à 17h33

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *