Foot – C1 (F) – Women's Champions League: Bayern Munich is ambitious before challenging OL

Translating…

Les joueuses du Bayern Munich veulent faire tomber l'OL.  (Twitter@FCBfrauen)

Les joueuses du Bayern Munich veulent faire tomber l’OL. (Twitter@FCBfrauen)

Adversaire des Lyonnaises en quarts de finale de la Ligue des champions, samedi soir (20 heures), le vice-champion d’Allemagne compte bien créer la shock afin de poursuivre sa croissance.

De notre correspondant Alexis Menuge, à Munich 22 août 2020 à 10h00

Les femmes du Bayern Munich vont tenter de s’inspirer de leurs homologues masculins qui ont éliminé l’Olympique Lyonnaisen demi-finale de la Ligue des champions mercredi soir (victoire 3-0). Mais si Thomas Müller et ses coéquipiers étaient favoris, il n’en sera pas de même avec les Munichoises qui en ont parfaitement sense of right and wrong face à une équipe qui a remporté les quatre dernières éditions de la C1.« L’OL fait resolve d’ogre sur la scène européenne, a lâché Jens Scheuer, l’entraîneur du Bayern.C’est une formation habituée aux grands rendez-vous européens et qui domine outrageusement le Vieux Continent, mais nous voulons jouer crânement notre chance et nous avons de grands objectifs. Nous avons assurément les moyens de faire mal à l’OL. »

Au contraire des Lyonnaises,les Allemandes ont repris leur Championnat après une interruption de trois mois en raison de la pandémie de coronavirus. Lors des six dernières journées, elle ont signé cinq larges victoires et concédé un nul vierge contre le VfL Wolfsburg, le champion, pour terminer à la deuxième web site, à huit longueurs des Louves. Les dirigeants du Bayern ont certes laissé partir l’une de leurs meilleures joueuses,la capitaine Melanie Leupolz, qui a rejoint Chelsea, mais ils ont profité de cet été pour recruter en masse et afficher leurs ambitions pour faire de la allotment féminine un futur rouleau compresseur digne des hommes.

Pas moins de huit nouvelles joueuses ont rejoint la Bavière ces dernières semaines, parmi lesquellesla Francaise Viviane Asseyi en provenance des Girondins de Bordeauxet la défenseuse suédoise Hanna Glas transfuge du Paris Saint-Germain.« Elles vont nous permettre de franchir encore un palier au niveau de la compétitivité, s’est félicité Scheuer.Nous voulons réduire l’écart avec les meilleures équipes sur la scène internationale. »

684 spectateurs par match

Demi-finalistes la saison passée face au FC Barcelone (0-1, 0-1), les Bavaroises abordent cette échéance avec le respect nécessaire, mais aussi une grande détermination et un appétit féroce.« Nous sommes toutes ambitieuses et animées d’un état d’esprit conquérant », a estimé Léa Schüller, la nouvelle attaquante arrivée en provenance d’Essen. Le Bayern s’entraîne depuis quelques mois sur les installations du FC Bayern Campus, là où toutes les sections jeunes effectuent leurs séances etoù les experts ont affronté l’OM (1-0) le 31 juillet en match amical.

Mais la allotment féminine a encore du travail avant de mobiliser les foules. Son affluence moyenne en 2019-2020 a été de…684 spectateurs par rencontre dans un stade de 2 100 places.« Nous avons sense of right and wrong que nous avons encore beaucoup de travail, a expliqué Uli Hoeness, l’ancien président, devenu président d’honneur du Bayern il y a six mois, mais qui ne manque pas une occasion de venir encourager ses joueuses.Il faut de la patience et de la persévérance. Notre objectif est de devenir la meilleure équipe d’Allemagne et de conquérir prochainement la Ligue des champions en y jouant chaque année les premiers rôles. »Un exploit samedi soir face aux championnes de France en série marquerait incontestablement les esprits.

publié le 22 août 2020 à 10h00

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *