Foot – Bleues – Les Bleues with or without Sarah Bouhaddi?

Translating…

Six mois jour pour jour après le dernier match des Bleuescontre les Will pay-Bas(3-3) dans la première édition du Tournoi de France qu’elles ont remportée, Corinne Diacre, la sélectionneuse, va livrer ce jeudi (11h30) sa liste pour les deux prochaines rencontres de son équipe. Les Françaises, qui ont gagné leurs deux premiers fits face au Kazakhstan (3-0) et la Serbie (6-0), vont reprendre leur campagne de qualification pour l’Euro, décalé à 2022, en retrouvant la Serbie à Subotica, le 18 septembre, puis la Macédoine du Nord à Skopje, quatre jours plus tard.

Cette liste n’a pas été la plus easy à établir pour Diacre qui doit composer avec les états de forme disparates des joueuses, les blessures ou encore l’envie de sa gardienne numéro 1 Sarah Bouhaddi de faire une cease. La sélectionneuse a pu s’appuyer sur les deux demi-finales de Coupe de France opposant l’OL à Guingamp et Bordeaux au PSG. Elle a aussi suivi de près le Final 8 de la Ligue des champions où elle était observatrice methodology pour l’UEFA et auquel le PSG, demi-finaliste, et l’OL, vainqueur, ont participé. Enfin, la première journée de la D1 féminine, qui a redémarré le week-conclude dernier, a aussi pu lui donner quelques indications sur les joueuses à convoquer.

Quelle gardienne pour remplacer Bouhaddi ?

Corinne Diacre doit régler plusieurs casse-tête pour cette liste. En tout premier lieu, celui concernant sa gardienne numéro 1, Sarah Bouhaddi. Cette dernière a annoncé qu’elle souhaitaitfaire une cease en sélection, ayant« besoin de souffler ». Mais la gardienne de l’OL encourage visiblement la liste de ce jeudi pour savoir si sa requête a été entendue. Si c’est le cas, la logique voudrait que Pauline Peyraud-Magnin, sa doublure, la remplace.

Mais Peyraud-Magnin,passée cet été d’Arsenal à l’Atlético de Madrid,n’a pas encore rejoué avec son nouveau club et risque de manquer de rythme pour ces deux rencontres. En plus de Solène Durand, la 3e dans la hiérarchie, la sélectionneuse peut aussi convoquer Romane Bruneau (Bordeaux), Laetitia Philippe (Fleury) ou même Mylène Chavas (DFCO) voire Méline Gérard (Betis).

Mbock, Henry et Geyoro absentes

Les Bleues vont également devoir se passer de la défenseuse centrale de l’OLGriedge Mbock, victime d’une break du tendon d’Achille du pied gauche en juin. Diacre pourrait choisir de rappeler Julie Debever (Inter), absente depuis près d’un an, ou Elisa De Almeida (MHSC) pour combler cette absence. Julie Thibaud, la Bordelaise peut aussi postuler.

Au milieu, les forfaits d’Amandine Henry (mollet)etde Grace Geyoro (fissure à un tibia)constituent également de mauvaises nouvelles pour les Bleues. La Lyonnaise va un peu mieux mais n’est pas encore prête à reprendre la compétition quand la seconde sera absente« trois à quatre semaines »selon le PSG. Là encore, Diacre dispose de alternatives pour compenser ces absences.

La sélectionneuse peut rappeler Kheira Hamraoui qui a disputé le Final 8 avec le FC Barcelone (battu en demi-finale par Wolfsburg, 1-0), mais également la Bordelaise Inès Jaurena ou encore Sandie Toletti, l’ancienne Montpelliéraine partie cet été à Levante mais qui a le désavantage de ne pas encore avoir repris la compétition.

publié le 9 septembre 2020 à 18h22

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *