Foot – 2022 World Cup – Concacaf changes the qualifications of its zone for the 2022 World Cu

Translating…

La Concacaf et son président Victor Montagliani ont décidé de modifier le format des qualifications pour le prochain Mondial. (T. Groothuis/Presse Sports)

La Concacaf et son président Victor Montagliani ont décidé de modifier le structure des talents pour le prochain Mondial. (T. Groothuis/Presse Sports)

La Concacaf a décidé de modifier le structure des talents de sa zone pour la Coupe du monde 2022, élargissant sa portion finale à huit équipes, en raison du retard dans le calendrier provoqué par la pandémie de coronavirus.

Avec AFP 28 juillet 2020 à 08h45

La Concacaf (Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes) a annoncé avoir modifié le structure des talents de sa zone pour la Coupe du monde 2022, élargissant sa portion finale à huit équipes.

Cette décision a été prise en raison de la mise à l’arrêt du football sur le continent pendant quatre mois, provoquée par la pandémie de Covid-19.

Cinq équipes assurées de disputer la portion finale des talents

Selon le nouveau structure, le Mexique, les États-Unis, le Costa Rica, la Jamaïque et le Honduras sont assurés de disputer cette portion finale.

Ils seront rejoints pas trois autres pays, au terme d’une portion préliminaire impliquant au total 30 countries réparties en six groupes de cinq. Chaque équipe jouera une fois ses quatre adversaires de groupe, deux fois à homestead, deux fois à l’extérieur au cours des fenêtres de suits internationaux d’octobre et novembre 2020.

Les vainqueurs de ces six groupes s’affronteront ensuite lors de barrages en suits aller-retour, qualificatifs pour la portion finale. Cette dernière débutera en juin 2021 et se finira en mars 2022, soit huit mois avant le début de la Coupe du monde au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre 2022). Les huit équipes s’affronteront dans un mini-Championnat en suits aller-retour. Les trois premiers valideront leur trace pour le Qatar, le quatrième jouera un barrage intercontinental.

publié le 28 juillet 2020 à 08h45

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *